029 – Chronique d’artiste: David VLIERS alias « Cobalt Tattoo » (Huy)

De prime abord, je suis tenté d’exprimer quelques précautions à envisager avant de plonger un public non averti au travers des oeuvres de David VLIERS.

Ames sensibles, veuillez éventuellement vous abstenir…. A moins que ce ne soit totalement l’inverse… Ames sensibles, ne vous abstenez surtout pas, car seule votre sensibilité d’âme peut appréhender ce qui va suivre…

Ce fut mon cas… Interpellé, interloqué, je fus enfin complètement fasciné et hypnotisé par les thèmes présentés par David, alias « Cobalt Tattoo ». Il est impensable de demeurer stoïque en contemplant la puissance mystique qu’inspire nécessairement cet artiste, tant au travers de ses tableaux qu’au travers de son charisme… (et oui, les artistes sont charismatiques, la plupart du temps…)

Originaire d’Ougrée (région Liège), né en 1973, David VLIERS quitte l’Institut Provincial d’Enseignement Secondaire (IPES) Huy2 et embrasse un cursus au bien connu Institut Saint-Luc de Liège, de 1994 à 1997.

Artiste et Tatoueur (Huy), David travaille l’aérogravure, la peinture à l’huile, les lavis, entre autres… Maestro de ces techniques, l’artiste fait preuve d’un raffinement inouï. Evoquant une sorte d’Antechrist graphique, David m’inspire une profonde spiritualité au sens de l’opposition entre la matière et l’esprit… La dualité VIE et MORT est omniprésente et semble même exacerbée d’une manière dramatique mais non violente…

Une rébellion mystique m’a traversé l’échine devant ces oeuvres magistrales…

C’est au stade du « Troisième Oeil » que l’on risque de « perdre » du monde… Le côté Bad-Boy du personnage incarné par David VLIERS n’est certes pas surjoué, cependant il semble pondéré par l’expression artistique raffinée au travers de thèmes qu’on peut parfois qualifier de « Trash ». Du « Trash » transcendé par une profondeur d’âme et une « violente volupté » qu’accentue l’aspect tentaculaire qui ressort de plusieurs oeuvres…

Ces tentacules possédant des vertus tactiles, préhensiles et « exondatoires » (exondation diffère d’inondation) s’apparentent elles aussi à une autre dimension d’un ordre Mystique… La naissance (le bébé), la mort (crâne de squelette), la matière (le bois, les systèmes radiculaires), les mycènes (champignons, l’origine du monde terrestre), les Aliens (les autres plans, mondes), les métamorphoses (vies et deuils), les portails (passages, transitions), les Trolls (légendes scandinaves), l’Aigle (Tolkien, Terre du Milieu), sont autant de symboles que je me ravis à interpréter, quitte à faire fausse route…

Mais comment faire fausse route, face à l’Art… L’artiste exprime, propose, avec son vécu, ses sens et ses propres perceptions (fussent-elles extrasensorielles). Quant à moi, je reçois, je perçois, je ressens, grâce à mes propres récepteurs et sens (eux aussi parfois extrasensoriels…)

Ce qui fait sens, au-delà de l’oeuvre en elle-même, c’est son impact sur le spectateur, envoûté, malmené, fasciné, effrayé, immergé dans une autre forme de réalité…

Ces sensations, vous les connaissez, c’est certain… Ne venez-vous pas d’être confinés, isolés, malmenés, déracinés, manipulés, désorientés, violentés? N’avez-vous pas perdu certains de vos repères?

David, lui, le savait, le sait et le saura, car son âme d’artiste ne lui ment jamais… Par ailleurs, si vous ressentez le besoin de graver votre sentiment de quête identitaire dans votre épiderme, il le fera sans doute pour vous, puisqu’il est tatoueur… Mais attention, un « Tatto », tout comme vos émotions, font partie de vous… On ne peut réellement effacer un « Tatoo »… On ne peut réellement effacer une émotion…

Ci-dessous, les liens divers pour découvrir pleinement les œuvres de cet artiste (cliquez sur les liens):

Page Facebook de David VLIERS

Page Facebook COBALT TATTOO

Deux liens Youtube:

Cobalt Tattoo WEB (2009) 2min

Cobalt Tattoo ART (2018) 7.38min

E2C4D22A-727C-461D-9DDD-BB83F407DB4D

David est aussi un « Biker », un être libre, certainement « aligné » et à sa place sur son chemin, ce qui induit le courage d’être libre… Je ne le lui ai pas demandé, mais cela se sent, puisque mon âme elle aussi, ne me ment jamais…

Votre verticalité est le lien qui existe entre vos racines ancrées dans la terre et votre esprit connecté avec ce qui vous dépasse… L’être humain est animal, sauvage, charnel, intellectuel et spirituel… Cela, David VLIERS le rappelle ou le révèle, à qui ose faire face à ses propres émotions primaires, à qui ose écouter s’exprimer sa propre âme… Je ne le répèterai jamais assez, mais je ne veux convaincre personne… Les artistes ne le veulent pas plus… C’est une simple invitation, vers vous-même, avec vous-même… Oserez-vous?

Merci l’Artiste, Merci David,

Vincent Poitier,

 02 mai 2020

Copyright – Tous droits réservés.