074 – Billet: « De la chasse à l’Homme… »

(Photo personnelle)

L’homme de Néandertal vivait à l’époque du néant d’Hertal (page de pub…) et du néant d’Herstal (région liégeoise).

Pas de fromage préemballé et conditionné en tranches ni de cités construites là-bas ou ailleurs…

Pas de possibilité de faire ses courses hebdomadaires chez « Mammouth » (qui écrase les prix disait Coluche) et un effet de cerfs qui était bien différent d’aujourd’hui…

A l’époque, marcher dans une grotte était synonyme de confort familial et avoir plus d’une corde à son arc n’était pas un euphémisme, de même que la notion de « free lance » se passait d’internet…

Un homme qui partait à la chasse ne perdait pas forcément sa place puisqu’il nourrissait le groupe…

On ne réglait non plus les conflits en jouant au « 421« , ce qui pouvait réduire considérablement l’espérance de vie des belligérants…

Le Ministère de La Défense trompait par son absence et on n’écoutait pas le groupe « Scrilex » à la radio, ce qui n’était pas dans l’ère du temps…

L’âge du bronze vit l’émergence des commodités et l’âge du « faire » supplanta progressivement l’art de la survie…

L’homo « ça pionce » mit fin aux combats et on créa les premiers syndicats…

Le rocher du conseil devint table ronde et avoir la peau d’un semblable vu naître l’ère du textile, nourissant l’attrait de choses futiles…

Aujourd’hui, chasser est un sport de quotas et non plus de combat, ce dont les idées devinrent Omerta…

Nous vivons à « l’après Histoire », consommant nos ressources, et ce n’est pas un hasard si nous sommes en bout de courses…

Vivement l’ère du Compagnon, celle qui ressemble à une grande illusion, où ma moumoute esthétique susciterait moins de critiques…

Vincent Poitier, alias « le Pensiologue »

23 mai 2021

Copyright, tous droits réservés.