141 – Billet aride: « Le coup d’eau sous la gorge »

Au second trimestre de cette année, on nous annonce déjà les prémices d’une sécheresse, en Belgique, climat tempéré s’il en est…

Ces conditions climatiques se présentent de manière récurrente, alors que l’Inde, l’Ethiopie, entre autres, souffrent de températures avoisinant les cinquante degrés, ce qui n’a jamais été mesuré jusqu’alors…

Le sujet des nappes phréatiques belges revient une nouvelle fois sur la table du GIEC.

Le taux d’humide été est à la baisse et c’est là que le bât blesse l’âne Archie, pauvre bête de somme utilisée parfois pour charger l’eau lorsqu’elle est moins accessible…

Nombre de fléaux affligent les êtres humains sur la planète (guerres, exodes, famines, sécheresses, volcans, etc…) dont la plupart de ces fléaux sont nourris par des manques de liquidités. Mais qu’en sera-t-il chez nous si l’eau potable venait à manquer?

Je ne voudrais pas passer pour l’amer des sarcasmes et ne vous demande pas de boire mes paroles (qui sont écrites), mais convenez que le sujet des pénuries est aujourd’hui devenu intarissable…

En « outre », quelques fuites ont suinté dans les bulles médiatiques, lesquelles distillent sur les réseaux certains avertissements dont beaucoup n’ont cure…

Je n’ai pas l’intention de vous prendre pour des gourdes mais il faudra bien penser à les remplir…

L’eau est la vie, au même titre que l’air… Ces éléments naturels nous sont essentiels et pourtant ils semblent à présent soumis lentement à conditions…

L’adage dit qu’on récolte ce que l’on sème (et s’aime), mais pour que les graines poussent, il faut nécessairement de l’eau…

La vie est faite de cycles, et celui de l’eau est primordial…

Quelles que soient nos colères, nos peurs, nos rancoeurs, nos désirs, nos envies, nos plaisirs, sans eau, pas de vie, donc pas d’envie…

Le seul tuyau, c’est d’en avoir conscience…

Rien ne tombe du ciel, dans la vie, à part l’eau…

Vincent Poitier, alias « le pensiologue »

06 mai 2022

Copyright, tous droits réservés.