04) 2001, La Réforme

2001, la Réforme

 

A l’instar des jetons d’un jeu de scrabble, tous les « pions » policiers et gendarmes furent secoués dans un grand sac opaque et redistribués en nouvelles structures, encore incomprises depuis 2001 par la majorité des citoyens belges.

Une seule police, mais structurée à deux niveaux, fédéral et local, ce qui fut mal interprété par le peuple.

Une grande majorité de citoyens a compris que le niveau fédéral serait constitué des anciens gendarmes et que le niveau local serait constitué des anciens policiers communaux, or il n’en est rien.

J’ai tout tenté afin d’expliquer les nouvelles structures aux nombreuses personnes m’ayant ardemment questionné à ce sujet, en vain, la plupart du temps.

Chaque niveau est constitué, depuis avril 2001, de composants humains de chaque ancienne structure policière (police communale et gendarmerie) à l’exception des anciens « péjistes » (police judiciaire près les parquets) qui devinrent tous policiers fédéraux dans le cadre de leurs missions spécifiques.

 

(à suivre et commander en ligne via le lien suivant Le Policiologue (Vadémécum à l’égard du citoyen mal informé) )

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s