009 – Interview d’artiste – Chloé Poitier (alias « Clochette »)

Connaissez-vous « Clochette »? Moi, je la connais, un peu…

Diplômée de la Haute Ecole Albert Jacquard de Namur (bachelière en Arts Appliqués), professeur de citoyenneté à l’Athénée Royal de Huy en secondaire inférieur, Chloé a 26 ans de fraîcheur et de joie de vivre…

Une forte personnalité, de la suite dans les idées (c’est le moins que l’on puisse dire), ayant vaillamment pris sa vie en mains, Chloé est animée d’une sensibilité hors du commun, ce qui lui confère de grandes qualités artistiques indéniables.

Sa griffe se distingue de celle des autres artistes. Cette singularité reflète un mode d’expression qui n’appartient qu’à elle ce qui, une fois encore, démontre son indépendance…

Cette artiste joue avec la matière, les reliefs, les couleurs vives, ou sombres, c’est selon l’inspiration, selon la période de sa vie…

Les contrastes qu’elle met en exergue dans son art sont à l’image de ceux que nous offre la vie… Une vie intérieure intense, s’il en est… On ne reste pas indifférent, insensible, en se laissant transporter par les déjà nombreuses oeuvres que Chloé compte à son actif…

Sa créativité jamais rassasiée emmène le spectateur dans un voyage abstrait et chatoyant, quasi dans une quête spirituelle, où nos âmes sont caressées par quelques voyages oniriques et subliminaux…

Certains tableaux pourraient provoquer une forme d’orgasme émotionnel… D’autres figurent le revers de la réalité, la face cachée de l’humain, révélant une certaine dualité de cette même réalité qui nous est propre à chacun…

0D39C777-1DC7-4435-A5C7-B931CEDF428E_1_201_a

Pour ma part, je ressens cette dualité dans son art… Les émotions telles que joie et angoisse s’entremêlent dans un festival de mouvements contrariés par une forme de mélancolie…

Dénominateur commun à bon nombre d’artistes, cette mélancolie ne serait-elle pas un moteur révélateur d’un univers quantique échappant à la cohue de nos esprits orientés frénétiquement vers une forme de vacuité de la vie matérielle?

Toute forme d’art, d’expression non verbale, ne consisterait-elle pas à expier nos pensées limitantes?

Avec Chloé, je vous l’assure, vous pourrez goûter au précepte de Eckart Tolle, le pouvoir de l’instant présent…

Chloé Poitier expose régulièrement ses oeuvres dans la région hutoise, n’hésitez-pas à consulter son Facebook à ce sujet.

Bonne route, l’artiste…

Merci Chloé,

Vincent Poitier,

29 février 2020

p.s.: tout lien de parenté éventuel entre le chroniqueur et l’artiste n’est peut-être pas fortuit…